Chronique Musique

Entrance, superbe artiste à découvrir

J‘ai beau manger du disque à longueur de journée, et ce, depuis quelques décennies, j’ai encore parfois la surprise et le plaisir de découvrir un nouveau musicien passé complètement en dessous de mon radar pourtant bien affuté. C’est le cas aujourd’hui avec Entrance, nom passe-partout derrière lequel se cache le sieur Guy Blakeslee et son petit bijou d’album, Book Of Changes.

Ce natif de Baltimore est loin d’être un perdreau de l’année, puisqu’il fêtera bientôt ses 36 ans. Aujourd’hui, installé à Los Angeles, ce droitier, qui joue de la guitare comme un gaucher, a déjà quelques disques au compteur, 3 en tant qu’Entrance ou The Entrance Band au début des années 2000, en compagnie entre autres de Paz Lenchantin, bassiste plus connue aujourd’hui pour sa participation aux Pixies ou Zwan.

On lui doit également plus récemment deux albums sous son propre nom, le déjà très bon Ophelia Slowly en 2014 et le plus expérimental The Middle Sister, l’année dernière.

Forcément, quand je découvre un si bel album, je me plonge dans ses œuvres précédentes, Book Of Changes porte bien son nom, car l’artiste s’est coupé les cheveux, fait sa mue et quitte le tout venant rock psychédélique, quoique de qualité, pour donner une nouvelle dimension à son univers musical. Un Troy Von Balthazar ou un Elliott Smith nous ont déjà fait le coup, Entrance fait de même pour nous offrir une superble collections de chansons folk et pop raffinées.

Pour réussir un tel album, Entrance a embarqué avec lui quelques pointures, Paz Lenchantin est toujours de la partie, David VanderveldeChris Coady (Future Islands, Cass McCombs, Tobias Jesso Jr.) ou encore Frank Lenz (Pedro the Lion, The Weepies), entre autres, viennent prêter leurs talents respectifs pour un album qui marche crânement sur les traces d’un Townes Van Zandt ou d’un Arthur Lee.

La pochette, quelque part entre un jeune Morrissey et Rufus Wrainwright, donne le ton du disque, élégant et distingué voyage d’un artiste plongé dans les tréfonds de son être, entre solitude et rédemption, doutes et espoirs.

La filiation avec le grand Townes Van Zandt (merveilleux The Avenue ou Summer’s Child) est évidente, aussi bien dans le timbre de la voix que dans cette dimension humaine, comme un cowboy désabusé dans les grandes plaines. Book Of Changes est superbement produit, magnifiquement interprété (l’hispanisante Molly à rendre fou de jalousie Calexico), le folk rock se pare de luxuriantes orchestrations pop, qui semblent descendre du ciel telles des anges déchus, armés de leurs violons, pianos et autres xylophones.

Entrance nous sert là sur un plateau un magnifique disque, ambitieux et lumineux et quelques unes des plus belles chansons de l’année. A découvrir toutes affaires cessantes !

Book Of Changes est physiquement disponible depuis le 03 mars chez Thrill Jockey/Differ-Ant.

Site OfficielFacebookTwitter

  •  
    17
    Partages
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer