Écrans Éphéméride

8 Mars : 1967, sortie de la comédie musicale « Les Demoiselles de Rochefort »

Le 8 mars 1967 sortait sur les écrans un film franco-américain entré au panthéon des meilleures comédies musicales du cinéma.

Les Demoiselles de Rochefort, cette merveilleuse comédie musicale écrite et réalisée par le grand Jacques Demy et mettant en vedettes deux jeunes actrices, sœurs à la ville : Catherine Deneuve et Françoise Dorléac. Elles incarnent ici Delphine et Solange, jumelles de 25 ans spirituelles, solaires et irrésistibles, et sont peut-être le plus beau tandem féminin du cinéma français.

Tandis que Delphine, la blonde, donne des leçons de danse, Solange, la rousse, donne des cours de solfège. Elles vivent dans la musique comme d’autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. « Nous sommes toutes deux joyeuses et ingénues…. attendant de l’amour ce qu’il est convenu »… Des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur, interprété par Jacques Perrin, cherche son idéal féminin… « Je l’ai cherchée partout, j’ai fait le tour du monde »…

« Jacques Demy filme les jeux de l’amour et du hasard dans un Rochefort repeint aux couleurs du rêve ». Sa comédie musicale est magnifiée par la partition de Michel Legrand, le casting est éblouissant (Gene Kelly, Danielle Darrieux, Michel Piccoli etc…) et le film un sans-faute. Tourné simultanément en français et en anglais, Danielle Darrieux, qui joue la mère des jumelles, est la seule comédienne non doublée pour le chant. Catherine Deneuve et Françoise Dorléac vont s’entraîner quelques mois en danse à Londres et doivent également s’entraîner à se synchroniser sur les chansons qu’elles interpréteront en play-back, pour lesquelles des centaines d’auditions furent nécessaires.

Nul n’oubliera dès lors la prestation des jumelles lors de la kermesse et les robes rouges à paillettes que portent les deux actrices en hommage au film Les Hommes Préfèrent les Blondes de Howard Hawks, dans lequel jouaient les sublimes Marilyn Monroe et Jane Russell.

Le film marquera les esprits et l’histoire du cinéma : en 2016, la scène d’ouverture du film La La Land de Damien Chazelle rendait ainsi hommage à son tour à la scène d’ouverture des Demoiselles de Rochefort. Cinquante ans après, la magie opère toujours et ce film enchanteur, devenu culte, n’a pas fini de mettre des étoiles dans les yeux et du baume au cœur aux spectateurs qui accepteront d’entrer dans la danse.

« Chanter la vie, chanter les fleurs
Chanter les rires, chanter les pleurs
Chanter la mer, chanter le feu
Chanter la terre pour être heureux ! »

  •  
    18
    Partages
  • 15
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •   

Ajouter un commentaire