Breaking News Musique

KOMPROMAT, Duel À L’Ombre

Sur le papier, c’est l’une des associations les plus prometteuses qui soient, au point de faire déjà saliver les amateurs de musiques électroniques remuantes : le producteur Pascal Arbez-Nicolas, plus connu sous l’alias Vitalic, synonyme d’électro-techno puissante et efficace, et la chanteuse et musicienne Julia Lanoë, moitié de la formation indie folk Mansfield.TYA, officiant par ailleurs sous pseudonyme Rebeka Warrior au sein du duo électropunk Sexy Sushi, s’unissent pour former le combo KOMPROMAT.

Ce n’est pourtant pas la première fois que ces deux fortes têtes collaborent, vu que l’on se souvient encore très bien de la participation furieuse de la nantaise à la salve techno-punk La Mort Sur Le Dancefloor, qui constituait l’un des sommets de Rave Age, troisième long format du dijonnais paru en 2012. Cependant, le premier extrait de leur album commun à paraître au printemps prochain sur Clivage Music est d’un tout autre ordre, puisque le binôme propose ici une divagation germanophone, aux contours certes ombrageux mais à la mélodie lumineuse et entêtante, sous la forme d’un Niemand qui tient autant des durs élans discoïdes déployés avec bonheur par Vitalic sur son récent et explosif Voyager, que de la folie douce assénée par Rebeka Warrior au travers de ses divers projets personnels.

Accompagné par une vidéo glaçante et horrifique signée Bertrand Mandico, qui nous plonge dans un univers futuriste flippé proche de celui de John Carpenter tout en semblant rendre un hommage appuyé au Crash de David Cronenberg, sulfureuse adaptation du roman culte de l’écrivain J.G. Ballard, ce brûlot électronique, à la fois poétique et martial, nous fait imaginer, avec effroi et délice mêlés, ce qu’aurait pu donner la rencontre d’une Ute Lemper trash avec une version pop des pionniers allemands de Liaisons Dangereuses.

On ne sait pas encore si l’album à venir suivra cette ligne, simultanément sucrée et tranchante, d’une recherche opiniâtre du plaisir à travers la douleur, mais une chose est d’ores-et-déjà certaine : niemand wird hier lebend herauskommen.

Kompromat

Crédits Artwork : Theo Mercier, Erwan Fichou & Jeremy Piningre

Facebook Officiel

 

1 commentaire

Ajouter un commentaire