Littérature Francophone

« Les Enfants Frapperont-ils Encore ? » de Laure Catherine, Sauvagerie !

Les enfants frapperont-ils encore ?
Photo : Johnny McClung / Unsplash
Ecrit par Gringo Pimento

Le premier roman de Laure Catherine n’est pas un roman pour adolescents mais c’est un texte qui parle des adolescents, de leurs tourments et qui captent parfaitement bien ce moment si particulier de la vie.Les enfants frapperont-ils encore ?

On y trouve l’ennui, le désir, les drogues, les envies de partir loin, la dépression et la peur. La curiosité aussi et l’envie d’apprendre ou de grandir. Pour cela, certains adolescents de la petite ville de l’est de la France – où se déroule le roman- se passent entre eux un livre. Subversif. Une nouvelle de J.G. Ballard : Le massacre de Pangbourne (connu aussi sous le titre Sauvagerie) dans lequel des adolescents, trop couvés, se révoltent et massacrent tous leurs parents dans un même élan, pour ensuite s’échapper et mener une vie en marge de la société. Le titre choisi par Laure Catherine est la dernière phrase de l’oeuvre de Ballard.

De là à y voir une concomitance, il n’y a qu’un pas à franchir. Car les adolescents de son roman, s’ils ne sont pas spécialement couvés, s’ennuient ferme. Quelques événements survenus les uns après les autres vont les réveiller, ainsi que leurs parents.
D’abord des tags apparaissent dans les rues : BOB. Ensuite des cygnes sont tués, décapités. Jusque là, rien d’encore trop grave. Mais quand une jeune serveuse est retrouvée morte avec des traces de strangulations, c’est toute la population qui est en émoi.

La police mène l’enquête mais également Emma, l’héroïne de l’histoire, ainsi que sa petite sœur, Amélie, bout de chou de 9 ans qui va jouer un grand rôle.
Emma et sa grande copine, victime d’un agression quelques mois plus tôt, Emma et ses soit-disant copines de Facebook, Emma empêtrée dans sa relation avec sa mère et son père absent depuis plusieurs années.
Formidable personnage d’adolescente en rupture mais pas complétement. Jeune fille qui réfléchit et se révolte, cherche à comprendre et à se comprendre.
C’est à travers les yeux de différents personnages, dont Emma, que les choses vont peu à peu se dénouer en révélant le rôle de certains adultes, pas tout à fait nets, les compromissions, les mensonges, les choses cachées, les failles de tout le monde.
Au milieu, un policier, lui aussi en détresse, tente de sauver les apparences et de faire avancer l’enquête.

Formidable premier roman qui sous couvert d’une intrigue policière assez forte (les cygnes et le meurtre de la serveuse sont pour le moins traumatisants) parle surtout de l’adolescence, de cet âge où l’on désire et l’on cherche quelque chose sans le trouver vraiment, de ces moments où l’on se rend compte que sa famille n’est pas forcément à la hauteur de ce que l’on voudrait et où l’on grandit en comprenant pourquoi les adultes sont empêtrés dans une vie qu’ils ne maîtrisent pas ou plus. Roman de la remise en question et du bouleversement de l’ordre établi. Toutes les vérités, ou presque, seront dites et les conflits larvés exploseront en pleine face de ces jeunes gens, les faisant grandir d’un coup.

Les enfants frapperont-ils encore ? de Laure Catherine
éditions de l’Observatoire, août 2018
  •  
    16
    Partages
  • 15
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire