Chronique Musique

L’apocalypse selon Micah P. Hinson

Micah P. Hinson / Pias / Droits réservés
Micah P. Hinson / Pias / Droits réservés
Ecrit par Beachboy

Qu’il est dur à suivre, Micah P. Hinson et ses incessants changements de groupe !

À peine plus d’un an après nous avoir présenté ses Holy Strangers, le voilà qu’il fait son retour avec cette fois-ci The Musicians Of The Apocalypse, rien que cela. Ne s’arrêtant pas là, histoire de nous torturer encore plus, il a choisi un titre très facile à retenir, puisque son nouvel album s’appelle, tenez-vous bien, When I Shoot At You With Arrows, I Will Shoot To Destroy You

L‘origine du huitième album de notre farfadet à lunettes se trouve à Saint Jacques De Compostelle en sa cathédrale dont l’un des frontons, œuvre de Maitre Mateo, représente les 24 vieillards de l’apocalypse et leurs instruments.

Au vu des multiples péripéties que Micah P. Hinson a connues au cours de sa vie, il est peu étonnant qu’un tel édifice ait fait écho dans sa tête où décidément  il doit se passer de drôles de choses. Il  a donc embarqué quelques musiciens au fin fond du Texas, pour donner en une seule journée une suite à Micah P. Hinson Presents The Holy Strangers, sorte de version noire et violente de son précédent disque et véritable nouveau départ pour notre petit bonhomme.

Le titre à rallonge de l’album qui sert également à l’une des plus remarquables chansons du disque donne une bonne idée de l’ambiance légère et joyeuse qui traverse ce disque. Les autres pièces ne sont pas en reste, nous irons  ainsi de I Am Looking For A Truth, Not A Knife In The Back à The Skulls Of The Christ en passant par Fuck Your Wisdom ou My Blood Will Call Out To You from the Ground.

Seul Small Spaces ne semble pas charrier son lot de violences et de douleurs et pourtant, il s’agit là d’une des chansons les plus abrasives et immédiates de Micah P. Hinson. L’excellent Sleep Of the Damned lui aussi nous donnera ce sentiment de chevaucher un pur-sang fou dans le désert.

Ailleurs, on le retrouve tel qu’on l’a toujours apprécié, cette voix unique, ce folk lent et décharné et cette émotion latente et permanente. À l’instar des chœurs de Skulls Of Christ, il semble nous revenir de l’enfer pour tutoyer les anges, la rédemption au son de superbes guitares.

Peut-être pas tout à fait du même niveau que le magnifique Holy Strangers, When I Shoot… confirme néanmoins  le talent immense de Micah P. Hinson, dont l’œuvre ne cesse de s’enrichir pour une des discographies les plus originales et passionnantes des années 2000.

When I Shoot At You With Arrows, I Will Shoot To Destroy You de Micah P. Hinson
disponible depuis le 26 octobre chez Full Time Hobby/PIAS

Micah P. Hinson viendra présenter sa vision de l’apocalypse le 03 décembre au Petit Bain.

 

Site OfficielFacebook

 

  •  
    11
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire