Mort à la poésie

Épisode 86 : La Poésie du Portugal

couverture de livre
La Poésie du Portugal – Edition de Max de Carvalho – Chandeigne 2021

Salut à vous,

En 2012 paraissait un livre absolument sublime : La Poésie du Brésil, 1 500 pages de curiosité, de bonheur. Les mêmes éditions Chandeigne et le même Max de Carvalho font paraître aujourd’hui La Poésie du Portugal, 1 800 pages, plus de 280 poètes. Une somme considérable, un travail remarquable. Cela démarre au XIIe siècle avec la poésie des troubadours, et court sur huit siècles, jusqu’au XXe. Le fil rouge, si l’on peut dire, de cette poésie, serait peut-être la Saudade, cette oscillation indéfinissable entre le vague à l’âme et un sentiment doux-amer.

Hormis Fernando Pessoa, Luís de Camões et Eugénio de Andrade, les poètes portugais sont très peu connus en France. Voici une bonne séance de rattrapage.

J’ai choisi de vous lire trois extraits de poètes contemporains : Maria Teresa Horta, née en 1937 à Lisbonne, Luiza Neto Jorge, née en 1939 à Lisbonne (décédée en 1989), et Helder Moura Pereira, né à Setúbal en 1949.

Bonne écoute !

 

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

 

Illustration : Cécile Le Berre

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page