Littérature EtrangèreLittérature Francophone

Notre rentrée littéraire #02

Chaque semaine, jusqu’à fin octobre, nous vous proposons de découvrir nos choix – totalement subjectifs ! – parmi une rentrée littéraire généreuse. Un bon moyen de s’y retrouver dans ce foisonnement de publications, puisque nous y présenterons aussi bien des titres d’auteurs confirmés que des ouvrages de romanciers moins connus, voire débutants. Littérature française, littérature étrangère, littérature dite « de genre » ou pas : la diversité est au rendez-vous, à l’image de la curiosité des chroniqueurs d’Addict-Culture. Parmi les romans que nous vous présentons dans cette rubrique, certains feront bien sûr l’objet de chroniques plus approfondies.


Rien ne t’appartient de Nathacha Appanah
Paru chez Gallimard, 19 août 2021

Nathacha Appanah, Rien ne t'appartient, Gallimard« Elle ne se contente plus d’habiter mes rêves, cette fille. Elle pousse en moi, contre mes flancs, elle veut sortir et je sens que, bientôt, je n’aurai plus la force de la retenir tant elle me hante, tant elle est puissante. C’est elle qui envoie le garçon, c’est elle qui me fait oublier les mots, les événements, c’est elle qui me fait danser nue. »
Il n’y a pas que le chagrin et la solitude qui viennent tourmenter Tara depuis la mort de son mari. En elle, quelque chose se lève et gronde comme une vague. C’est la résurgence d’une histoire qu’elle croyait étouffée, c’est la réapparition de celle qu’elle avait été, avant. Une fille avec un autre prénom, qui aimait rire et danser, qui croyait en l’éternelle enfance jusqu’à ce qu’elle soit rattrapée par les démons de son pays.
À travers le destin de Tara, Nathacha Appanah nous offre une immersion sensuelle et implacable dans un monde où il faut aller au bout de soi-même pour préserver son intégrité.

 

Les éditions Gallimard sur Twitter – Instagram – Facebook

 

Une femme remarquable de Sophie Avon
Paru au Mercure de France, 19 août 2021

Sophie Avon, Une femme remarquable, Mercure de France« Ma grand-mère a beau se transformer en personnage de roman, elle a néanmoins traversé les aventures que je lui prête. Les faits sont là. Le reste est en mon pouvoir, je me glisse dans le cœur de Mime qui se soigne avec les mots. Les femmes de ma famille sont infirmières ou institutrices, elles ont foi en l’utilité de leur métier. Éducation et santé : les deux ressources d’un pays qui va de Dunkerque à Tamanrasset. »

1925. Dans l’écho joyeux des Années folles, Mime et Marius sont jeunes et amoureux. Ils ont tout pour être heureux. Très vite, Henri vient au monde, puis Simone. Lorsque la petite fille meurt brutalement, le couple est terrassé. La douleur hantera Mime toute son existence. Mais en dépit du chagrin, elle avancera coûte que coûte, traversant les années quarante, les aléas de son mariage, les rêves entrevus, et cette guerre mondiale qui jusqu’en Algérie saccage, épuise, affame.
Fresque des années trente aux années cinquante, le roman de Sophie Avon raconte une Algérie lumineuse et l’itinéraire d’une femme forte, figure émouvante d’une mythologie familiale.

Les éditions Mercure de France sur Twitter – Instagram – Facebook

 


Lettres aux jeunes poétesses de Collectif
Initié et préfacé par Aurélie Olivier
Paru aux éditions de l’Arche, 20 Août 2021

Lettre aux jeunes poétesses, éditions de l'ArcheVingt et une poétesses francophones racontent ce qu’est écrire et être une femme ou une personne non binaire aujourd’hui. Vingt et une poétesses, musiciennes, slameuses : une armée de guerrières, agentes de leurs propres désirs, qui avance, prend la parole, confie ses combats et délivre la poésie de ses représentations traditionnelles. Ces lettres font de l’écriture une matière vivante et politique.
Elles disent un désir de transmission, un rêve de l’autre, l’histoire d’une reconquête de soi. Un recueil inspirant et animé d’une vigueur plurielle et sensible, destiné à toutes et à tous. À qui souhaite faire une place à l’écriture dans sa vie.

 

 

Les éditions de l’Arche sur Twitter – Instagram – Facebook

 

L’Éternel fiancé, de Agnès Desarthe 
Paru chez L’Olivier, 19 Août 2021

Agnès Desarthe, L'Éternel fiancé, L'OlivierA quoi ressemble une vie ?

Pour la narratrice, à une déclaration d’amour entre deux enfants de quatre ans, pendant une classe de musique. Ou à leur rencontre en plein hiver, quarante ans plus tard, dans une rue de Paris. On pourrait aussi évoquer un rock’n’roll acrobatique, la mort d’une mère, une exposition d’art contemporain, un mariage pour rire, une journée d’été à la campagne ou la vie secrète d’un gigolo.

Ces scènes – et bien d’autres encore – sont les images où viennent s’inscrire les moments d’une existence qui, sans eux, serait irrévocablement vouée à l’oubli. Car tout ce qui n’est pas écrit disparaît. Conjurer l’oubli : tel nous apparaît l’un des sens de ce roman animé d’une extraordinaire vitalité, alternant chutes et rebonds, effondrements et triomphes, mélancolie et exaltation.

Les éditions de l’Olivier sur Instagram – FacebookTwitter

 


Dans la maison rêvée de Carmen Maria Machado
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Hélène Cohen
Paru chez Christian Bourgois, 19 Août 2021

Carmen Maria Machado, Dans la maison rêvée, BourgoisEn surface, Dans la maison rêvée pourrait être considéré comme un témoignage : Carmen Maria Machado a vécu avec une femme une intense histoire d’amour qui s’est peu à peu muée en une relation faite d’emprise et de brutalité. Mais comment analyser et comprendre son expérience sans récits antérieurs auxquels se raccrocher ? Il n’existe en effet que peu d’archives queer, et presque pas de témoignages sur le tabou de la violence conjugale au sein de couples homosexuels.
Pour raconter ce qu’elle a vécu, Carmen Maria Machado a donc inventé une forme pyrotechnique qui n’appartient qu’à elle et qui étonnera plus d’un lecteur. En déroulant de courts chapitres dont chacun joue sur les codes d’un genre littéraire particulier (du roman fantastique à l’histoire horrifique en passant par… le livre dont vous êtes le héros), Dans la maison rêvée ne se contente pas de relater les faits d’une histoire singulière : il interroge aussi la force des clichés et des représentations, dissèque les mythologies qui fondent notre rapport aux autres, que celles-ci proviennent des contes de fées ou de la pop culture. Un récit nécessaire, furieusement innovant, et qui fait l’effet d’une détonation.

Les éditions Christian Bourgois sur Twitter – Instagram – Facebook

 

Avant que le monde ne se ferme de Alain Mascaro
Paru chez Autrement, 18 Août 2021

Alain Mascaro, Avant que le monde ne se ferme, Autrement
Anton Torvath est tzigane et dresseur de chevaux. Né au cœur de la steppe kirghize peu après la Première Guerre mondiale, il grandit au sein d’un cirque, entouré d’un clan bigarré de jongleurs, de trapézistes et de dompteurs. Ce « fils du vent » va traverser la première moitié du « siècle des génocides », devenant à la fois témoin de la folie des hommes et mémoire d’un peuple sans mémoire. Accompagné de Jag, l’homme au violon, de Simon, le médecin philosophe, ou de la mystérieuse Yadia, ex-officier de l’Armée rouge, Anton va voyager dans une Europe où le bruit des bottes écrase tout. Sauf le souffle du vent.
À la fois épopée et récit intime, Avant que le monde ne se ferme est un premier roman à l’écriture ample et poétique. Alain Mascaro s’empare du folklore et de la sagesse tziganes comme pour mieux mettre à nu la barbarie du monde.

 

 

 

 

Les éditions Autrement sur Twitter – Instagram – Facebook


Le mode avion de Laurent Nunez
Paru chez Actes Sud, 18 Août 2021

Laurent Nunez, Le mode avion, Actes sudL’épopée tragicomique d’Étienne Choulier et de Stefán Meinhof – soit la vie et l’œuvre de deux linguistes anachorètes guettant l’éclair de génie et se jalousant jusqu’à un duel funeste. Deux aventuriers modernes de la langue française, qui se font la promesse d’en révéler les trésors insoupçonnés, et d’offrir à la postérité de nouvelles théories du langage, aussi inattendues qu’inoubliables.

Extrait : « Choulier et Meinhof étaient de jeunes professeurs de grammaire, discrets, charmants, ambitieux et doués : mais par-delà le goût de l’apprentissage, la volupté de l’étude, la passion de la transmission, tous ces beaux et nobles sentiments dont leurs proches les félicitaient – et qu’ils ne ressentaient vraisemblablement pas –, ils auraient aimé découvrir quelque chose, apposer leurs deux noms sur un nouveau continent mental, déterrer un trésor philologique, construire un beau système philosophique, présenter au monde, enfin !, une théorie incroyablement neuve. »

 

 

 

 

 

Les éditions Actes Sud sur Twitter – Instagram – Facebook

 

Mon Oncle Hoat de Nguyen Huy Thiep
Paru aux éditions de l’Aube, 19Août 2021

Nguyen Huy Thiep, Mon oncle Hoat, éditions de l'AubeRéédition de ce recueil de nouvelles en forme d’hommage à Nguyen Huy Thiep, décédé en avril 2021.
«Mon patelin est situé dans un pays pauvre, en Moyenne Région: grimpez un peu, et vous arriverez à Chu. Vrai, on dit qu’ici les chiens rongent des cailloux et les poules picorent du gravier. Et les gens?? demandez-vous, qu’est-ce qu’ils mangent?? Qu’importe ce qu’on mange, du moment qu’on a le ventre plein.»
Nguyên Huy Thiêp nous emmène à travers ces nouvelles chez ces gens qu’il connaît bien, dans le Viêt-nam intérieur qui se bat pour sa survie dans un milieu le plus souvent hostile. Et en quelques mots, on y est : on a mal au dos avec la mère sans cesse pliée en deux dans les rizières, on entend l’instituteur qui ânonne, bien incapable de transmettre le goût du savoir à des enfants qui se demandent ce qu’ils mangeront en rentrant à la maison, on rêve avec l’infirme qui a jeté quelques méchants mots sur une feuille de papier à une illusoire célébrité…
Thiêp, avec son mélange de causticité parfois cruelle dans sa description du quotidien et son humanité pleine de tendresse, est sans conteste un écrivain hors du commun.
«Un dramaturge dont la verve satirique peut faire parfois penser à Ionesco.» Jean Lacouture
«Nguyên Huy Thiêp est considéré comme le plus grand écrivain du Viêt-nam.» Nicole Zand, Le Monde

Les éditions de l’Aube sur Twitter – Instagram – Facebook

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page