BDBiographieEntretiensLes prix littérairesLittérature EtrangèreLittérature FrancophoneLittérature JeunesseNoirsPoésie

Prix Libr’à Nous 2017 : la parole est aux libraires – Marie Musy

La date limite d’inscription pour faire partie de l’aventure Libr’à Nous approche ! Nous avons demandé à quelques libraires ayant déjà participé à l’aventure de nous parler de leur expérience. Si vous n’étiez pas convaincu(e), vous le serez.

Aujourd’hui, nous donnons la parole à Marie Musy, libraire à la librairie du Midi (Le Bourg 18 – CH 1610 Oron la Ville – Suisse).

Marie Musy, Librairie du Midi à Oron la Ville (Suisse) Photo: Sébastien Anex
Marie Musy, Librairie du Midi à Oron la Ville (Suisse) Photo: Sébastien Anex

Pourquoi avez-vous décidé de faire partie de l’aventure ?

Parce que j’aime bien l’idée de donner la parole – une forme de « pouvoir » – aux libraires pour décerner des Prix ! Et parce que j’aime bien partager mes impressions de lecture avec d’autres libraires, c’est un enrichissement, une ouverture d’horizons.

Quels sont, pour vous, les atouts du Prix Libr’ à Nous par rapport aux autres Prix littéraires ?

Sa liberté !

« Un libraire est avant tout un lecteur, c’est pour moi le plus important. »

Que vous a apporté cette participation : votre expérience ? vos rencontres ?

Le plaisir d’échanger avec des libraires, et des rencontres, d’abord virtuelles mais certaines sont devenues réelles. Ouvrir son esprit à d’autres est essentiel à ce métier, c’est la meilleure façon de le renouveler sans cesse et de continuer à faire des découvertes.

Comment avez-vous défendu vos choix ? Quel a été l’accueil de vos clients par rapport au prix Libr’ à Nous ?
Ont-ils fait preuve de curiosité par rapport à ce Prix ? Certains d’entre eux ont-ils été influencés par le Prix dans leurs achats ?

Avec passion et conviction ! Tout en étant curieuse des choix défendus par mes collègues. En Suisse ce Prix n’est pas encore très connu, nous allons faire en sorte qu’il le soit plus, en étant plus nombreux. Mais il y a une curiosité et certains grands livres, je pense à Confiteor de Jaume Cabré ont bénéficié de ce prix. Je pouvais dire à mes clients « Ah ! Vous voyez, il n’y a pas que moi qui considère que ce livre est vraiment important ! ». Un libraire est avant tout un lecteur, c’est pour moi le plus important.

Si vous deviez convaincre un de vos confrères de participer au prix, que lui diriez-vous ?

Que c’est un moyen de défendre ce qui fait le cœur de notre métier : aimer et défendre des livres. Et qu’à la fin il y a un apéro, avec des nouveaux amis ! Elle est pas belle la vie en librairie ?

libr-a-nous-3

Le Prix Libr’à Nous 2017 sera remis au mois de mars.

Si vous êtes libraire, et si vous avez envie de rejoindre le projet, envoyez un mail avant le 26 novembre 2016 à prix.libranous@gmail.com ou rendez-vous sur la page Facebook de Libr’à Nous.

Si vous êtes lecteur, parlez-en à votre libraire préféré… et convainquez-le !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer