Les prix littérairesRencontres

Prix Libr’à Nous 2017 : la parole est aux libraires – Ombeline Genis

La date limite d’inscription pour faire partie de l’aventure Libr’à Nous approche ! Nous avons demandé à quelques libraires ayant déjà participé à l’aventure de nous parler de leur expérience. Si vous n’étiez pas convaincu(e), vous le serez.

Ombeline Genis, libraire jeunesse à la librairie Torcatis de Perpignan
Ombeline Genis, libraire jeunesse à la librairie Torcatis de Perpignan

Aujourd’hui, nous donnons la parole à Ombeline Genis, libraire jeunesse à la librairie Torcatis (10 rue Mailly – 66000 Perpignan).

Pourquoi avez-vous décidé de faire partie de l’aventure Libr’à Nous ?

C’est la deuxième année que je participe au Prix Libr’à Nous. Je me suis lancée dans l’aventure tout simplement parce que je suis une grande fan des Autodafeurs de Marine Carteron et quand j’ai vu qu’il avait gagné un prix décerné par des libraires j’ai eu envie de me renseigner, de découvrir ces libraires, de pouvoir à mon tour échanger avec eux. Peu de temps après j’ai reçu un mail sur la boîte de la librairie nous invitant à participer, c’est donc sans hésiter que je me suis lancée dans l’aventure !

Quels sont, pour vous, les atouts du Prix Libr’ à Nous par rapport aux autres prix littéraires ?

Le Prix Libr’à nous est plus abordable, il reflète vraiment les conseils que l’on trouve en librairie. C’est un prix qui correspond à tous lecteurs car il y a différentes catégories pour que chacun y trouve son bonheur, alors que la plupart des prix se limitent à un seul genre.

Que vous a apporté cette participation : votre expérience ? vos rencontres ?

Le prix Libr’à nous m’a permis de rencontrer des libraires que je n’aurais pas eu la chance de rencontrer autrement. C’est grâce à ces libraires de tous horizons que j’ai découvert des maisons d’édition, des collections et des auteurs de talent que je n’aurais peut-être pas lus. Je me suis ouverte à des lectures que je n’aurais pas eues sans les conseils et l’insistance de certains.
Étant jeune libraire loin de Paris, le Prix m’a permis de me faire un réseau dans le métier, mais aussi d’acquérir des contacts avec des éditeurs. Et bien sûr toutes ces rencontres m’ont permis de gagner en assurance dans mon métier, que ma voix ait un peu plus de poids !

[mks_pullquote align= »right » width= »250″ size= »20″ bg_color= »#ffffff » txt_color= »#000000″] « Participer au Prix c’est pouvoir défendre ses coups de cœur qui ne sont malheureusement pas dans les tops ventes » [/mks_pullquote]

Comment avez-vous défendu vos choix ? Quel a été l’accueil de vos clients par rapport au prix Libr’ à Nous ?
Ont-ils fait preuve de curiosité par rapport à ce Prix ? Certains d’entre eux ont-ils été influencés par le Prix dans leurs achats ?

C’est assez facile de défendre un livre quand c’est un coup de cœur, surtout face à d’autres libraires passionnés qui finissent, la plupart du temps par lire le livre, parce que quand même il faut se rendre compte de ce que ça vaut !
Je suis libraire jeunesse et c’est un rayon ou les clients lambda ne tiennent pas vraiment compte des Prix. Quand je leur conseille un livre qui a eu le Prix ou même qui a été dans les finalistes je leur dis et ça influence un peu le choix. Par contre les bibliothécaires et documentalistes sont beaucoup plus intéressés et vont facilement acheter la sélection. Le fait que je fasse partie des libraires du Prix plaît beaucoup, ça donne du sérieux à mon travail et montre que c’est vraiment un travail passion.

Si vous deviez convaincre un de vos confrères de participer au prix, que lui diriez-vous ?

C’est une chose que je n’ai malheureusement pas réussie, et pourtant régulièrement je les relance !
Participer au Prix c’est pouvoir défendre ses coups de cœur qui ne sont malheureusement pas dans les tops ventes alors qu’ils le mériteraient vraiment. C’est aussi faire des rencontres d’autres libraires qui comprennent notre travail et parfois notre frustration. Et surtout c’est parler de livres, échanger sur des lectures parce qu’il est très difficile de pouvoir convaincre des amis que « oui ce livre pour les jeunes de 12 ans est absolument génial ! »

[mks_separator style= »dotted » height= »2″]

libr-a-nous-3

Le Prix Libr’à Nous 2017 sera remis au mois de mars.

Si vous êtes libraire, et si vous avez envie de rejoindre le projet, envoyez un mail avant le 26 novembre 2016 à prix.libranous@gmail.com ou rendez-vous sur la page Facebook de Libr’à Nous.

Si vous êtes lecteur, parlez-en à votre libraire préféré… et convainquez-le !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page