Jour de reprise

[Jour de reprise] Sébastien Tellier – La Ritournelle par Jono McCleery

sebastien tellier
Sébastien Tellier // Dour 2012 // Eddy Berthier
Écrit par Ninie Peaudchien

Aaaaaaah La Ritournelle, ce titre somptueux et inoxydable de Sébastien Tellier qui ne cesse de nous enivrer et que l’on voudrait sans fin.
Plus de sept minutes à se retrouver scotché à ce piano hypnotisant, ces cordes lyriques et ce rythme de batterie qui fait dodeliner la tête et onduler le corps dans un groove délicieux. Alors que l’on croit être au sommet du titre et du plaisir, à la quatrième minute déboule la voix de Sébastien Tellier qui finit de nous tétaniser. Oh nothing’s gonna change my love for you / I wanna spend my life with you.
Ok bébé, je te suis, viens, on ira faire un tour dans ma décapotable sur la Riviera toute la nuit et on fera l’amour dans l’herbe under the moon.

Ahem, reprenons si possible nos esprits après ces sept minutes de divagation érotique pour vous parler d’un mec plutôt hardi nommé Jono McCleery. Ce chanteur et compositeur anglais, encore très peu connu par ici alors qu’il compte outre-Manche comme premier fan Vashti Bunyan, vient de sortir chez Counter Records, l’une des branches du mythique label londonien Ninja Tune, un album composé intégralement de reprises intitulé Seeds Of A Dandelion. L’homme n’en est pas à son premier essai, il s’était déjà, par le passé, soumis avec bonheur à l’exercice de la reprise avec, par exemple, sa réinterprétation de Age of Self de Robert Wyatt.

Sur Seeds Of A Dandelion, Jono McCleery revisite notamment les titres Know Who You Are At Every Age de Cocteau Twins, Wild Is The Wind de Nina Simone, Dream Letter de Tim Buckley ou encore plus surprenant, Halo de Beyoncé.

L’artiste explique sa démarche ainsi : C’est quelque chose que j’ai toujours voulu essayer, mais il était important que je sente une forte connexion avec les chansons. J’ai aussi réétudié toutes les reprises que j’ai jouées dans le passé, et trouvé que certaines étaient idéales pour ce projet – je jouais ces titres depuis tellement longtemps qu’ils semblaient déjà m’appartenir, en quelque sorte.

Tout aussi éclectique soit son choix dans les artistes convoqués, l’album est pourtant cohérent et solide, la voix soul sublime de Jono et sa guitare faisant siens ces titres empruntés aux autres.

La Ritournelle vient clore l’album en beauté et (re)prend la chanson de Tellier à contre-pied. Adieu batterie, piano et violons enchanteurs, place à la guitare folk et c’est tout. Et puis cette voix aussi, chaude et sensuelle, rhaaaaaaa. Dommage qu’elle ne dure même pas deux minutes mais quelle relecture !

Pour les amoureux de reprises belles et surprenantes en mode folk mâtiné de soul, l’album Seeds Of A Dandelion est en écoute sur Bandcamp.

Risque de coup de cœur, gare à vous !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.