Conseils de lecture de l'été Littérature Francophone Noirs

Un été avec Hannelore Cayre – La trilogie de Christophe Leibowitz

Ecrit par Gringo Pimento

Avant son grandiose La daronne de cette année, Hannelore Cayre avait déjà donné un bel aperçu de son talent avec  Commis d’office, Toiles de maître et Ground XO. Trois livres qui se suivent mais peuvent se lire séparément même s’il est intéressant de voir l’évolution de ce personnage d’avocat libidineux, obsédé par l’argent et son métier qu’est Christophe Leibowitz.
Passionné par son métier et en même temps assez cynique par rapport à lui, ce qui donne souvent sous la plume de Cayre des phrases définitives :

« Je rentre directement dans la ruche. Cela fait un an que je l’ai quitté et rien n’a changé. Toujours ces avocats qui se pavanent les uns devant les autres en riant très fort. Ces jeunes collaboratrices au beau cul qui se la pètent. ces mères de familles harassées et négligées qui ont déposé un dossier pour devenir magistrat en province. »

Ou encore :

« Pourquoi lui dire la vérité à part lui mettre le moral en berne ? Je faisais le même boulot qu’un cancérologue. »

Voilà l’univers de Leibowitz. Cayre en fait à la fois un salopard fini mais aussi une sorte d’humaniste désabusé :

« J’allais devenir un hors-la-loi en changeant le destin d’un homme. C’était classe… voire christique… Mais comme c’était pour pas un rond, c’était aussi délicieusement con. »

L’auteur mélange son expérience d’avocate, sa connaissance des trafics en tous genres et des petits caïds. Elle ajoute à ses intrigues une évasion d’un truand bien aidé par un homme de loi, la découverte de tableaux de grande valeur et un héritage bienvenu pour sortir son avocat préféré de la panade qui décide d’associer sa marque de Cognac à un rappeur des banlieues sur le modèle américain.

C’est drôle. C’est méchant. C’est aussi bien écrit que La daronne et Christophe Leibowitz pourrait bien être l’égal du personnage de Prudence.

Commis d’office, Toiles de maître et Ground XO : trois petits livres qui se dévorent et que l’on lâche à grands regrets, déçus de savoir qu’il n’y aura pas d’autres aventures de ce pauvre Leibowitz ni de ses amis mi guignols mi truands.

Commis d’office, Toiles de maître et Ground XO de Hannelore Cayre, collection Suites, éditions Métailié, 2004, 2005 et 2007,

  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire