Chronique Musique

Les Bruits De La Ville D’Un Etat Voyou

voyou
Photo de Pierre-Emmanuel Testard
Ecrit par Edouard Edb

C‘est avec bonheur que j’ai découvert que Addict-Culture n’avait pas encore chroniqué Les Bruits De La Ville, premier LP de Voyou, paru le 15 février sur le label Entreprise.
Malencontreux oubli ou alors absence de chroniqueurs tombés sous le charme ? Et moi j’étais où alors ? En plein trip O je pense.
Tant mieux pour moi en tout cas. La chronique est pour moi. Pouvoir parler de ce qu’on aime c’est toujours un plaisir.

Février 2017. Café de la Danse. Première partie de Peter Peter.
Un jeune homme, un clavier, une boite à rythme.
Mon oreille frise, je marque l’arrêt. Qui est-il ? Il a une drôle d’allure ce mec là !
Une immédiate envie de danser sur ses rythmes chaloupés me prend.
C’est quoi son nom, Voyov ?!
Je prononce plusieurs fois Voyof, Voyof, Voyof … il est slave ou bien ?

Je mets un temps à percuter qu’on doit dire Voyou et pas Voyof, puis Peter Peter enchaîne et je suis évidemment embarqué ailleurs.
Mais les paroles, la mélodie de On S’Emmène Avec Toi, et de Les Soirées, ainsi que l’air flegmatique et la danse dégingandée du garçon ont captés mon attention, marqués d’une empreinte indélébile mes neurones hédonistes.

Depuis ce concert et le premier EP de Thomas Vanhooland, On S’Emmène Avec Toi, paru en 2018, j’ai gardé son nom dans un coin de ma tête. Aux aguets.

Dans la première partie de Les Bruits De La Ville, qui correspond à la face A du vinyle (heureux les possesseurs de la superbe version bleue) il est beaucoup question d’amour, principalement malheureux, c’est ce que nous préférons (dans les chansons) non ?

Seul Sur Son Tandem, trait d’union entre l’EP et l’album, est une métaphore de la solitude de l’amant abandonné.
Un amant qui revient en fleur jalouse d’un Papillon volage.
La Fille Sans Visage est l’amour fantasmé à jamais inaccessible et forcément magnifié.
Dans Dehors et Il Neige c’est la ville et ses passants que nous prenons en affection.

Dans la seconde partie du disque, face B donc, leçon d’humanité.
On A Marché Sur La Lune résume l’histoire folle et égotique de notre espèce.
La Serre offre une superbe allégorie de la vie urbaine.
En compagnie de Yelle, dont la voix pétillante apporte un contrepoint élégant à celle plus cotonneuse du garçon, Les Bruits De La Ville offre un hymne pop entêtant qui vous suivra dans toutes vos déambulations urbaines.
Je rêve d’une balade dans Paris où tout le monde sifflerait cet air enivrant.
Lille clôt l’album, retour au spleen. Thomas part. L’amour et la ville sont réunis, dans la séparation.
Clin d’oeil à la face A que vous remettrez de toute façon puisqu’il n’y a qu’une manière d’écouter cet album.
En boucle.

Cette pop électropicale que Voyou propose, évoque le génie mélodique de Richard Gotainer, la poésie taquine de Bobby Lapointe et la douceur burlesque de Pierre Vassiliu.
Etranges références que je nomme là pour un jeune artiste. Mais ces « ancêtres » ont été victimes d’une image de rigolos un peu trop légers pour être pris au sérieux.
Et je ne voudrais pas que ça se produise pour Voyou, trop vite catalogué par ceux qui resteraient en surface de ce brillant LP.

Il y a en effet des aspects fantasques dans l’imagerie déployée par Voyou. La pochette multicolore, le tournesol flétri,  la vidéo du titre Les Bruits de la Ville qui montre un Paris désarticulé et des personnages goguenards.
On peut également trouver la musique exagérément joviale, mais tout cela n’est qu’illusion. L’esprit en est plus complexe.

Thomas Vanhooland développe avec un regard bienveillant et une grande intelligence, nos complexes vies humaines, tout au long des 11 titres qui composent l’album.

Et rendre simple et profond ce qui est complexe nécessite une virtuosité certaine.

Voyou vient enrichir la chanson française, avec Les Bruits De La Ville, d’un joyau de plus.

Et si la France bascule toute entière dans un état Voyou, on ne pourra que s’en réjouir !

Les Bruits de la ville de Voyou
est sorti chez les disques Entreprise le 15 février 2019

FacebookInstagram

  •  
    22
    Partages
  • 21
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire