Tout un poème

18 Septembre 2018 : Hidalgo plus seule que jamais

Hidalgo
Plus seule que jamais
Viens, approche, n’aie pas peur,
je ne mords pas, je n’aboie pas non plus,
et je n’ai rien contre toi.
Tu peux venir dans mes bras,
chialer un bon coup et me dire
ce qui ne va pas.
Je n’ai pas de voiture,
je ne fais plus de Vélib’ depuis longtemps,
il n’est pas facile de lire et écrire
sur un vélo.
Je trie mes déchets.
J’aime le métro.
J’aime le boulot.
J’aime le dodo.
Avec toi.
  •  
    8
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer