Chronique Musique Musique

Bantam Lyons

Ecrit par Beachboy

a2125780900_10

 

Parmi les innombrables groupes à découvrir lors des Inouïs du Printemps de Bourges, et je sais très bien que vous n’allez pas manquer de vous y précipiter vu que la Cheffe vous le demande et que la Cheffe, on fait toujours ce qu’elle dit, bref parmi tous ces groupes, il y en a un à ne pas rater si vous ne voulez pas passer pour des quiches et avoir le sentiment de rater votre vie, avec ou sans Rolex, c’est Bantam Lyons. Vous pouvez me faire confiance, les Bantam Lyons, demain, seront grands, gigantesques, que dis-je énormes.

D’ailleurs ces quatre nantais d’adoption mais d’origine brestoise  ne manquent pas d’ambition, ils le disent eux-même, I Want To Be Peter Crouch, soit un géant (2 mètres sans les crampons) footballeur de son état, ayant fait les beaux jours du meilleur club de foot du monde, non pas Lyon, non pas Nantes, mais Liverpool. Ce grand garçon passa également par Portsmouth, Tottenham City et finit gentiment sa carrière à Stoke City. Outre sa taille et un physique peu banal (Z-3PO avec des cheveux), Peter Crouch est également connu pour sa célébration assez particulière de chacun de ses buts (genre de danse du robot version rouillée), ce qui nous amène donc à la musique et à Bantam Lyons.

Bantam Lyons sont donc 4, soit M (non, non, pas lui, un autre, ouf :!), N, L et S, ont choisi leur nom de groupe non pas en rêvant de l’Olympique Lyonnais mais en piochant parmi les personnages d’Ulysse de James Joyce que je vais maintenant vous résumer…non, je déconne.

 

bantam-lyons-604-tt-width-604-height-400-bgcolor-000000

 

I Want To Be Peter Crouch, c’est 3 titres, When Lips Turn Purple, Gang et Dawns et c’est 3 foutues bonnes chansons, tendues comme un boulet de canon et efficaces comme un renard de surface. On retrouve l’énergie et l’emphase d’Interpol à leur début, la classe des Walkmen et l’énergie d’Electrelane, soit des guitares indie à la Johnny Marr, une rythmique dense et une voix rarement entendue dans nos contrées. Sombre et puissant, mélodique et intense, Bantam Lyons est forcément à voir sur scène, ça tombe bien, ils jouent à Bourges, le 27 avril.

Leur EP est disponible sur leur Bandcamp.

Site OfficielFacebook OfficielTwitter Officiel

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire