Dans la chambre de Barz

Dans la chambre de Barz [15/24]

Un jour la poésie sortira du marché de la poésie
la poésie sortira de sa tanière
et prendra la route toute seule
comme une grande

James Noël le clame
et c’est à toi que je pense
le bréhatin
de la rue Jean-Pierre Timbaud
qui chaque lundi soir
réunit ta clique
autour de vers qui claquent
de verres et de cœurs qui trinquent
des estropiés, des paumés, des vieux, des jeunes, des mecs, des meufs
votre façon à vous de faire la nique
à la morosité et à l’obscurité
des âmes qui toujours à la recherche
d’un arc-en-ciel
s’élèvent au-dessus d’une mêlée
comme nos bras sur nos épaules
que les langues soient déliées
ou emmêlées.

La poésie est dans la rue
sur la toile
et dans nos casques
rythme nos pas
qui ne sont plus des pas mais une danse flottante
que rien ne craint que rien n’arrête
car elle est sans frontière
et toujours pour toi et tes frères
ma danse et mes vers.

James Noël - Le pyromane adolescent

J’te passe la balle, à toi et tes potes souffleurs de vers, installez-vous confortablement et vogue la galère.

À demain.

Le Pyromane adolescent, de James Noël, paru chez Points / Poésie.

Chaque lundi soir depuis sept ans, au 46 rue Jean-Pierre Timbaud à Paris, c’est le Slam au DownTown.

 

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer