Littérature Jeunesse

« La Carte des nuages » ou l’amour maternel universel !

Nouvel album pour les compères Michaël Escoffier à l’écriture et Kris Di Giacomo aux dessins : La Carte des nuages est à nouveau une belle, voire très belle réussite.
Titre mystérieux car quand on commence la lecture, nous avons une femelle singe, Kumaï qui sauve un petit oisillon de la noyade. Cette femelle est parfaitement croquée par Kris Di Giacomo qui lui donne cet air bienveillant et en même temps inquiet que tant de mamans possèdent. Car Kumaï va prendre soin de cet oisillon perdu qu’elle nomme Piou.
Le gigantisme de notre singe contre la petitesse de l’oiseau à la fois sur le dessin et dans les mots provoque une très grande émotion chez le lecteur !

Extrait de « La Carte des Nuages  » de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo / Editions Kaléidoscope

Gardons la surprise du titre pour ceux qui iront lire ce très bel album. Disons simplement que Kumaï, petit à petit, sent que Piou grandit et qu’il va falloir le laisser partir vivre sa vie. Mais comment accepter cela ? Comment ne pas avoir peur pour lui ? Et surtout que faire pour l’aider à faire les bons choix. 
Kumaï va avoir une grand idée et s’atteler à la tâche !

Extrait de « La Carte des Nuages  » de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo / Editions Kaléidoscope

Allez vite découvrir ce qu’elle fait pour son petit Piou et admirez cette métaphore de maternité que nous offrent Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo dans ce très bel album.


 

La Carte des nuages de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo

Éditions Kaléidoscope,  5 mai 2021

 

Site webFacebookInstagram


Image bandeau : Extrait de « La Carte des Nuages  » de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo / Editions Kaléidoscope

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page