Chronique Musique

The Brian Jonestown Massacre, encore et encore !

The Brian Jonestown Massacre
Anton Newcombe / Thomas Girard
Ecrit par Beachboy

Parfois, on aimerait que certains groupes ralentissent un peu le rythme des sorties de disques, pour nous permettre de ne rien rater et surtout de ne pas fâcher définitivement notre banquier !

C’est le cas de The Brian Jonestown Massacre, qui nous balance un 18ème ou 19ème album, je ne sais plus, j’ai perdu le compte, auquel ils ne se sont même pas emmerdés à donner un nom, nouvelle giclée psychédélique d’Anton Newcombe bien occupé par ailleurs, entre projets parallèles et concerts quasi quotidiens.

En rangs serrés  (Sara Neidorf à la batterie, Heike Marie Radeker à la basse et le guitariste Hakon Adalsteinsson) autour du patron Anton, ce nouveau disque a été enregistré courant 2018, dans la foulée de Something Else, lui-même sorti en juin dernier.

On soulignera également la présence de Rike Bienert chantant en français Tombes Oubliées, chanson célébrant le centenaire de la Première Guerre Mondiale.

Les 9 titres de ce nouveau disque ne font d’ailleurs pas dans la bonne humeur comme on peut s’y attendre et de Cannot Be Saved à To Sad To Tell You en passant par We Never Had A Chance, chacun renvoie à l’humour et l’humeur sombre de notre Anton comme on pouvait le ressentir à la lecture de sa remarquable interview par David Jegou pour Addict-Culture.

Sombre et malsain, The Brian Jonestown Massacre retrouve ses racines et semble aller à l’essentiel d’un rock psychédélique dépouillé et sensuel porté par la voix animale et usée d’un Anton Newcombe qui porte le disque remarquablement de bout en bout.

C’est du BJM pur jus, les guitares dessinent les mélodies; la rythmique, aussi cool que brinquebalante, glisse comme un serpent vicieux.
Le danger guette, la chute parait inévitable et pourtant, de Drained à What Can I Say, c’est du tout bon, du grand Brian Jonestown Massacre.

Intéressante et significative introduction pour les jeunes qui viennent de découvrir le groupe, The Brian Jonestown Massacre est pour les vieux comme moi, un bonheur de retrouver en grande forme l’un des groupes les plus remarquables de ces 30 dernières années !

L’album est disponible depuis le 15 mars sur A Records/Differ-Ant

Le site officielFacebookTwitter

  •  
    48
    Partages
  • 47
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire