Addict ReportPhotographie

TWICE Party à Cognac : A Wistful Birthday And Also The Trees / Antimatter / Collection d’Arnell-Andréa

twice25 ans

C’est l’âge du magazine TWICE qui, à l’image de l’intitulé de sa soirée anniversaire WISTFUL BIRTHDAY, propage depuis des années son (bon) goût pour la culture et la musique un rien sombre et quelque peu mélancolique.

Pour l’occasion, Clément Marshall et la team de la revue nous ont conviés dans la récente SMAC Les Abattoirs basée sur Cognac. Un endroit très agréable, à taille humaine, la jauge de 500 personnes est sans aucun doute atteinte pour cet événement.

Je rentre dans la salle où sera donné le concert et la musique qui m’accueille est The Drowning Man des The Cure, ça donne la tonalité de la soirée : la tenue de rigueur est sombre et certains arborent non sans fierté des t-shirts d’époque… Ici, on voit le logo de New Model Army, là celui de Bauhaus, un peu plus loin The Sisters Of Mercy, je ne me suis donc pas trompé d’endroit.

Pour cet anniversaire, des invités de marque: Collection d’Arnell-Andréa, Antimatter et And Also The Trees.

Concernant Collection d’Arnell-Andréa, j’avoue en être resté à leur premier album de 89, Un Automne à Loroy, bien qu’ils en aient sorti une dizaine depuis, dont un cette année. Il me tarde de voir ce que cela donne maintenant.

Si les frenchies de la soirée font toujours la part belle à la voix éthérée de Chloé, aux cordes violons alto et violoncelle et aux claviers, je constate vite qu’une guitare vient légèrement bousculer tout cela et donne une couleur moins « classique » aux morceaux. Convaincu par la prestation, j’ai l’envie d’aller plus loin dans la découverte des autres disques de ce groupe.

cOLLECTION D’aRNELL-aNDREA

twice
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andrea
Collection D’Arnell Andre
Collection D’Arnell Andrea

    Je ne connaissais pas Antimatter avant de voir le nom sur l’affiche, curieux de nature j’ai donc été découvrir ce qu’ils proposaient et je suis tombé sur l’album Planetary Confinement aux agréables sonorités Folk assez sombres. Aussi je suis quelque peu surpris quand ils arrivent sur scène toutes guitares et biscoteaux en avant. Ce sont sans aucun doute de très bons musiciens, le chanteur a une voix qui rappelle par moment Thomas Feiner (Anywhen) mais la sauce ne prend pas, avec moi en tout cas, car autour de ma personne certains sont à fond (une photographe est même venue spécialement pour les voir et les shooter) . Ce n’est pas bien grave, ils balancent avec un plaisir certain leur set qui a l’air de plaire au plus grand nombre…

    aNTIMATTER

    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter
    Antimatter

      Il est des groupes qui nous accompagnent depuis longtemps, qui font partie de nous. Parfois, on va les écouter obsessionnellement, d’autres fois on va quelque peu les délaisser, presque les oublier et bim, un jour tu ne sais pourquoi, un titre te revient en mémoire et il te faut impérativement les écouter à nouveau. Ils ne sont pas légion, And Also The Trees est l’un de ces rares groupes pour moi.

      Pour des raisons diverses, je n’ai jamais pu les voir sur scène. Aussi, quand il y a quelques temps je partageai une vidéo sur les réseaux et qu’on (bisous Samir) me fit savoir qu’ils allaient bientôt jouer à Cognac, la tentation fut trop grande, surtout si je pouvais en plus faire quelques photos (merci Clément).

      Les 2 frangins Jones, toujours aussi dandys, sont accompagnés ce soir par 3 comparses, un batteur, Grant Gordon à la basse et le jeune Colin Ozanne, multi instrumentiste. Le groupe, formé à Worcestershire en 1979 ( il y a 40 ans !!!) attaque par Slow Pulse Boy, tendu juste ce qu’il faut.

      Rapidement, on sent que ce sera un très grand moment, le groupe a l’air d’être heureux de sa présence, Simon a déjà goûté au produit local, le cognac. Ils vont enchaîner environ 16 titres, Dialogue, Shantell, Virus Meadow, Wallpaper Dying, Rive Droite Prince Rupert parmi d’autres. Justin sur Winter Sea se fait gracieux, il avance comme un toréador, sa guitare Hofner rouge en guise de muleta, le son de guitare reconnaissable entre mille, ce jeu style mandoline bien spécifique au groupe.

      Le public est ravi et donne au groupe autant qu’il reçoit, et je suis submergé par l’émotion (petite larmiche) quand l’assemblée chante à la place du groupe les AHHAhhhhAHHH de A Room Lives In Lucy.

      Soirée donc plus que parfaite pour ces 25 ans de Twice, vivement les 30 ans !!

      aND aLSO tHE tREES

      twice
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
      And Also The Trees
        •  
          57
          Partages
        • 57
        •  
        •  
        •  
        •  
        •   
        Tags
        Afficher plus

        Articles similaires

        Un commentaire

        1. Bonsoir,

          Merci pour ce beau reportage savamment illustré. C’est vrai que c’était une soirée mémorable riche en découvertes et en rencontres. Merci Clément, çà fait du bien.
          Laure

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

        Bouton retour en haut de la page
        Fermer
        Fermer