Littérature Francophone

Une plaie ouverte de Patrick Pécherot – De l’obsession intime à l’Histoire

Le roman de Patrick Pécherot, paru dans la prestigieuse collection Série noire chez Gallimard est un livre étonnant. 
Il s’agit d’une enquête policière obsédante sur fond historique. La Commune, les espoirs d’une génération, Vallès, Verlaine et autres, les déceptions, la répression.

Un homme survit à tout cela, Marceau, littéralement habité par cette période même trente années plus tard. C’est de lui qu’il s’agit, Marceau, un homme détruit mais encore en recherche. Manon et Dana, ses proches, que sont-ils devenus ?

Patrick Pécherot nous entraîne dans la tête de Marceau, nous faisant revivre la Commune puis les années suivantes de son héros en passant par les balbutiements du cinéma français et américain.
Calamity Jane, Wild Bill Hickok et une agence américain d’enquête font également partie de l’histoire. 
Tout cela donne un roman surprenant. Un mélange de policier, d’Histoire et de social détonnant. 
Un travail sur la langue et le vocabulaire particulièrement réussi. Un style très marqué (c’est le premier roman de Pécherot que je lis et je n’ai donc que peu de recul) dans cette oeuvre.

Il pleut sur les morts, sur les vivants, sur les soldats fourbus, trempés, entortillés dans ces chiffons. La gueule à feu des canons, les orages d’acier, l’éclair des baïonnettes, le sang chaud des canassons crevés et celui des cavaliers. Bouillasse rouge, fumante. Du boudin d’humanité dégueulant des hachoirs. La grosse étripade. 

une plaie_ouverte

Pécherot opte pour des chapitres très courts. Certains ne font qu’une page, une page et demie et donne ainsi un rythme particulier à Une plaie ouverte. De même, les phrases courtes, souvent non verbale étonnent ici.
La façon qu’a Pécherot de mélanger les temps de l’histoire rend la lecture parfois compliquée mais une certaine virtuosité récompense le lecteur de son assiduité.
Un roman passionnant sur le destin des hommes au milieu de l’histoire de France.
Un livre dans lequel il faut se laisser couler tout en en acceptant les difficultés.
Une histoire prenante telle l’obsession du héros Marceau et du disparu Dana.

Une plaie ouverte de Patrick Pécherot, Série noire, Gallimard, septembre 2015

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer