Yann Leray

Au nom du Japon : une guerre sans fin
Littérature Etrangère

Au nom du Japon : une guerre sans fin

Décembre 1944. Hiro Onoda, officier de l’armée du Japon, est envoyé en mission de guérilla sur une île des Philippines. Très vite, les combats font rage et Onoda, accompagné de…
« Une République lumineuse » : fable noire sous la chaleur des tropiques
Littérature Etrangère

« Une République lumineuse » : fable noire sous la chaleur des tropiques

San Cristobál, quelque part en Amérique du Sud, 1993. Bâtie entre le Rio Eré et la forêt impénétrable, San Cristobál compte 200 000 habitants et ne se distingue guère des…
« Tuer le fils » : Benoît Séverac et le regard du père
Littérature Francophone

« Tuer le fils » : Benoît Séverac et le regard du père

Benoît Séverac est né en 1966 et présente un CV étonnant, aussi dense qu’éclectique, de ceux qui forgent une expérience solide des hommes et de la vie. De ceux, également,…
« Sur les eaux du volcan » : un premier roman sidérant
Littérature Etrangère

« Sur les eaux du volcan » : un premier roman sidérant

On a réellement découvert Bob Shacochis en 2016, avec la parution de l’inoubliable Femme qui avait perdu son âme chez Gallmeister (puis paru en collection Totem un an plus tard).…
« Les fils conducteurs » : dans l’enfer de nos déchets électroniques, la survie s’organise
Littérature Francophone

« Les fils conducteurs » : dans l’enfer de nos déchets électroniques, la survie s’organise

aru en 2017 aux éditions Verticales et récompensé la même année par le prix Wepler, Les fils conducteurs est le premier roman de Guillaume Poix, après deux pièces de théâtre…
« Nous avons les mains rouges » : une guerre ne finit jamais vraiment
Littérature Francophone

« Nous avons les mains rouges » : une guerre ne finit jamais vraiment

Souvent plus connu sous le nom de Jean Amila, pseudonyme qu’il utilisa dans les années 50 à 80 pour une vingtaine de polars parus à la Série Noire, Jean Meckert…
Polar atmosphérique dans les grands espaces argentins : « Je Suis l’Hiver »
Littérature Etrangère

Polar atmosphérique dans les grands espaces argentins : « Je Suis l’Hiver »

Sur ces immenses territoires désertiques où la seule chose en mouvement semble être la neige qui commence à recouvrir hommes et paysage, la confrontation entre le policier et le cadavre…
« Les bonnes âmes de Sarah Court » ou l’impossible rédemption selon Craig Davidson
Littérature Etrangère

« Les bonnes âmes de Sarah Court » ou l’impossible rédemption selon Craig Davidson

Depuis l’adaptation sur les écrans par Jacques Audiard en 2012 de son recueil de nouvelles De rouille et d’os (Albin Michel, 2006), Craig Davidson jouit dans nos contrées d’une réputation…
« Pour services rendus », de Iain Levison : politique, la tentation révisionniste
Littérature Etrangère

« Pour services rendus », de Iain Levison : politique, la tentation révisionniste

Les historiens, qui se querellent à ce sujet depuis des années, le savent depuis longtemps : il existe plusieurs façons de traiter l’Histoire, de la dérouler, de la faire revivre,…
« Le volontaire » de Salvatore Scibona ou l’art de se perdre
Littérature Etrangère

« Le volontaire » de Salvatore Scibona ou l’art de se perdre

, aéroport de Hambourg. Un petit garçon de 5 ans erre seul dans les couloirs. Il semble vite évident qu’il a été abandonné mais personne autour de lui ne parvient…
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer