Littérature Francophone

« Le Dit du Mistral » d’Olivier Mak-Bouchard, une aventure savoureuse au bel accent du Sud

C‘est un livre inclassable, un ovni littéraire qui oscille entre roman du terroir littéraire, pagnolade humaine et généreuse où s’entremêlent des contes du Sud de la France, alimentant toute un mythologie vernaculaire sur la région provençale. Un bel objet contenant-contenu qui se lit avec différents degrés de lectures en fonction de notre état d’esprit et notre envie de voir entre les lignes du texte à notre guise.

Le narrateur nous raconte une tranche de sa vie, simple et humble, le quotidien de petites gens.
C’est l’histoire d’une rencontre avec son voisin, Monsieur Sécaillat, En découle une aventure qui nous emmène sur la route de la mémoire et de l’histoire. Tous deux découvrent des amphores gallo-romaines dans un jardin.

Ce n’étaient pas juste des éboulis. Il n’y avait pas que de la terre, des racines et des cailloux. À travers tout ce micmac, on pouvait apercevoir autre chose, et cette autre chose n’avait pas échappé à son vieux regard de paysan. Il y avait des cailloux qui n’en étaient pas, des tessons de terre cuite, des bouts de poterie.

Le Dit du Mistral – Olivier Mak-Bouchard

Agréable surprise, comme des enfants, nos deux comparses sont émerveillés. Ne sachant pas eux-mêmes à quelle période certaine les dater, il faudrait pour cela déclarer cette trouvaille. Or, nos deux pieds nickelés s’entendent pour réaliser des fouilles illégales afin de dégager toute la terre et en sortir les vestiges endormis depuis tant d’année et tant pis pour les démarches administratives encombrantes et ennuyeuses.
Avec une organisation digne de professionnels nos deux hommes parachèvent le travail dans la bonne humeur et avec diligence, Monsieur Sécaillat abattant à lui tout seul la besogne avec force et minutie tandis que notre narrateur peine à suivre la cadence imposée par son acolyte. Ils ne seront pas au bout de leur surprise car un filet d’eau ruisselle de part la terre, une source d’une richesse inespérée tant par sa rareté dans la région que part ses vertus curatives. Cette découverte ne doit pas s’ébruiter outre mesure et c’est pour cela qu’ils devront prendre à regret une décision…

Cette intrigue s’entremêle avec des pauses narratives constituées de contes et de légendes inspirées par la grande Histoire et de la mémoire des hommes transmises de génération en génération, des récits épiques parfois sortis d’un imaginaire débridé. La silhouette d’Hannibal apparaît, des accents d’Henri Bosco et de Marcel Pagnol chantent à travers la plume du narrateur. Giono n’est pas bien loin avec ce chat facétieux qui file la métaphore tout au long de l’intrigue et que l’on nomme le Hussard parce qu’il a le bout des quatre pattes toutes noires comme s’il avait revêtu des bottes de cavalier. On crapahute dans une région ensoleillée, sèche, venteuse, on passe par le bas du Luberon et tant d’autres recoins fabuleux.

Ce sont un peu plus de trois cent pages agréables à lire, une histoire savoureuse pleine d’humilité de gens simples, pleine de partage et de fraternité entre les personnages hauts en couleur pas loin de la caricature mais qu’importe. Monsieur Sécaillat est un homme rude, brusque, mais si hospitalier et sympathique, le cœur sur la main.
C’est un livre sur la mémoire et Madame Sécaillat est en train de la perdre, avec tristesse et amertume, elle est un miroir grossissant de notre condition humaine. Notre mémoire c’est notre histoire personnelle, notre identité et quand elle s’évapore nous devenons anonyme.
Olivier Mak-Bouchard développe différentes tonalités d’écriture entre humour et truculence, tristesse et mélancolie. On se laisse emporter par l’authenticité de son écriture, la sincérité du geste littéraire que nous livre notre auteur tout au long du roman.


Le Dit du Mistral d’Olivier Mak-Bouchard

 

Éditions Le Tripode, août 2020

 

Site webFacebookInstagramTwitter

Olivier Mak-Bouchard


Image bandeau : Fabio Grandis / Pixabay 

  •  
    76
    Partages
  • 75
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page