BDLittérature EtrangèreLittérature FrancophoneLittérature JeunesseNoirsPoésie

Florilège littéraire de l’année 2020

Cette drôle d’année 2020 n’a pas été économe en romans,  BD, ouvrages jeunesse, mais ils n’ont pas forcément eu la chance qu’ils méritaient. Raison de plus pour que l’équipe des chroniqueurs littéraires vous livre un florilège de cette année fructueuse pour vous permettre de vous y retrouver un peu et, surtout, pour aiguiser votre curiosité  et vous entraîner en-dehors des sentiers battus ! A l’image de la diversité d’Addict-Culture, les choix ont été nombreux et éclectiques.

Cette année, c’est un polar qui se dégage d’une courte tête de l’ensemble nos choix, et quel polar ! L’Ange rouge de François Médéline, un roman auquel on souhaite une belle carrière.
Devant la multiplicité des lectures qui ont jalonné l’année, il a été extrêmement difficile de départager tous ces ouvrages. L’année 2020, malgré les difficultés que nous avons tous connues, démontre une fois de plus que la littérature reste au rendez-vous et demeure une valeur qui compte au cœur de nos vies. C’est pourquoi nous vous présentons une liste assez longue, mais qui ne trahit pas les goûts de nos chroniqueurs. 2020 s’achève, Vive 2021 !


L’Ange Rouge
de François Médéline

Lyon, ville d’enfance de l’auteur de L’Ange rouge, est peut-être le personnage principal du nouveau roman de François Médéline, qu’on a connu auteur de roman noir politique sur fond d’années 70 avec La politique du tumulte, de roman introspectif et hanté avec Les rêves de guerre, de conte cruel et moderne avec Tuer Jupiter (tous trois parus à la Manufacture de livres). Avec L’Ange rouge, il fait officiellement son entrée dans la cour des grands auteurs de polar... Suite de l’article


Thésée, sa vie nouvelle
de Camille de Toledo

Dans notre imaginaire, celui qui veut fuir, quitter sa vie et trouver des jours meilleurs s’en va vers l’Ouest. Thésée, lui, est persuadé de se libérer de ses souffrances en « prenant le dernier train de nuit vers l’Est », avec une question qui le hante : « Qui commet le meurtre d’un homme qui se tue ? » Suite de l’article


Betty
de Tiffany McDaniel

Les grands amateurs de littérature le savent probablement, il existe un monde où les héros des romans qui nous ont marqués à vif existent. Une fois la dernière page refermée, ils poursuivent leur existence quelque part, vivent des aventures que nous ne connaîtrons jamais, et il est doux de savoir que cet ailleurs existe, rien que pour les garder plus longtemps près de nous. Quelque part dans l’Ohio, je suis sûre que Betty Carpenter continue d’enchanter les montagnes, les rivières et tous les êtres vivants, tant la plume de Tiffany McDaniel l’a incarnée. Suite de l’article

Buveurs de vent
de Franck Bouysse

L’année dernière,Franck Bouysse gagnait en notoriété grâce à son livre Né d’aucune femme, paru aux éditions La Manufacture de livres. Un succès largement mérité dû en grande partie aux libraires et au bouche-à-oreille : un ouvrage magistral et puissant dont on ne ressort pas indemne ! Alors autant vous dire que le challenge était de taille pour ce nouveau roman, Buveurs de vent, qui a vu le jour chez Albin Michel en août 2020. Un changement de maison pour Franck Bouysse et une certaine attente de la part des lecteurs…Suite de l’article

Héritage
de Miguel Bonnefoy

Héritage réussit le tour de force, en 208 pages, de peindre et de sculpter, en couleurs, en relief, en parfums et en sons, une fresque familiale couvrant un siècle d’histoire. Miguel Bonnefoy s’inspire ici très directement de la partie chilienne de ses origines familiales. Si ses romans précédents ont pu être qualifiés de romans d’aventure (sans « s »), Héritage est sans aucun doute un roman d’aventures au pluriel. Car le livre renferme autant d’histoires fabuleuses que de personnages hauts en couleurs, et l’ouvrir – comme on ouvre un coffre aux trésors… Suite de l’article

Histoires de la nuit
de Laurent Mauvignier

Chez Laurent Mauvignier, l’écriture est affaire de tension. C’est elle qui va chercher et impliquer le lecteur. Dans son nouveau roman Histoires de la nuit, cette tension est perceptible dès l’incipit. Le lecteur est emporté par le souffle des phrases et la virtuosité de la langue. On comprend donc bien que l’auteur s’empare du genre du thriller. L’histoire se concentre sur quelques personnages. D’un côté on trouve les Bergogne avec Patrice le mari, sa femme Marion et leur fille Ida ; de l’autre leur voisine Christine… Suite de l’article


Le chien noir
de Lucie Baratte

Dans ce beau roman paré de ses plus beaux atours, vous vous laisserez emporter par la réécriture d’un conte où tous les aspects du genre sont convoqués avec une étonnante modernité, concision et minutie; un vrai travail d’orfèvre. Chaque mot est à sa place, pas un de trop. A la fois baroque et gothique, un songe éveillé parfois cauchemardesque, ce roman révèle une palette littéraire insoupçonnée. Suite de l’article

Les hérétiques
d’Elyse Carré

L’Hérétique, une guérisseuse du XVIe siècle, obligée de fuir pour échapper aux accusations de sorcellerie. Federica, militante communiste italienne dans les années de plomb, qui se désole de l’inaction de ses camarades. Ruth, ménagère moyenne américaine qui expérimente en elle les prémices du féminisme en pleine guerre du Vietnam… Suite de l’article

Lumière d’été, puis vient la nuit
de Jón Kalman Stefansson

Jón Kalman Stefánsson nous emmène à la découverte d’un petit village islandais, dans les fjords de l’ouest, à travers l’histoire de huit de ses habitants, pas forcément liés les uns aux autres mais dont les destins s’entremêlent. Le récit se trouve donc divisé en huit parties distinctes, chacune consacrée à un personnage en particulier… Suite de l’article

Patagonie route 203
de Eduardo Fernando Varela

Les Éditions Métailié continuent d’explorer le continent sud américain avec un nouveau venu au catalogue: Eduardo Fernando Varela et son roman Patagonie route 203. Pour une première œuvre, l’auteur fait preuve d’une belle maîtrise. Comme l’indique le titre, il s’agit d’un road movie dans lequel le personnage principal… Suite de l’article


Requiem pour une apache
de Gilles Marchand

Voici le troisième roman de Gilles Marchand, qui a déjà sa place réservée chez bon nombre de libraires et de lecteurs fidèles. Il faut dire que le « style » Marchand n’a pas son pareil : avec Requiem pour une Apache, il nous met d’emblée face à une situation surprenante. L’affaire se passe dans un hôtel-bar-restaurant tenu par un dénommé Jésus. Cet hôtel, c’est un peu le refuge de ceux que la vie a bousculés, rejetés… Suite de l’article

Trencadis
de Caroline Deyns

De Niki de Saint-Phalle, l’artiste plasticienne morte en 2002, la plupart d’entre nous ne connaît guère que les fameuses Nanas, leurs formes généreuses, leurs couleurs éclatantes et la fontaine Stravinsky, face au Centre Pompidou. De la joie, de l’énergie, du monumental… De Niki Saint-Phalle, on ne connaît finalement pas grand-chose…Et pourtant, la vie de cette femme-artiste confrontée à un monde d’hommes est une véritable aventure… Suite de l’article

Yoga
d’Emmanuel Carrère

Pour Gringo Pimento, Emmanuel Carrère c’est quelqu’un ! L’auteur revient avec Yoga, après un formidable livre sur l’écrivain russe Limonov et un autre sur Jésus et la chrétienté, Le royaume. Gringo apprécie donc Emmanuel Carrère, beaucoup. Pour Jehol, c’est une découverte, les romans d’Emmanuel Carrère lui sont inconnus. Yoga est sa première lecture d’Emmanuel Carrère, l’écrivain, le penseur, le philosophe. Suite de l’article

Autobiographie du Rouge
de Anne Carson

Tout à la fois rhapsodie, roman initiatique, journal intime, portrait d’artiste, épopée lyrique et carnet de voyage, Autobiographie du rouge tisse les séquences d’une initiation à l’amour qui est aussi l’éruption d’une sensibilité artistique, affranchies des conventions narratives de la tradition lyrique. Mêlant singulièrement distance et empathie, Anne Carson explore les méandres du sentiment amoureux, affirmant la tragique beauté…


Enfin, voici les autres ouvrages qui se sont partagé nos suffrages, classés par ordre alphabétique de titre. Ils n’ont pas démérité pour autant !

Art nouveau
de Paul Greveillac

Capitale songe
de Lucien Raphmaj

Chanson bretonne
de J.M.G. Le Clézio

Dans les geôles de Sibérie
de Yoann Barbereau

De parcourir le monde et d’y rôder
de Grégory Le Floch

Elle, au loin
de Marie-Hélène Bahain

Enfant céleste
de Maud Simmonot

Il est des hommes qui se perdront toujours
de Rebecca Lighieri

J’adore
de Mieko Kawakami

J’aime le mot homme et sa distance
de Florence Pazzottu

L’Arabe du futur 5
de Riad Sattouf

L’Audace
de Pascale Petit

L’homme dé
de Luke Rhinehart

La Fabrique de la terreur
de Frédéric Paulin

La Femme révélée
de Gaëlle Nohant

La soustraction des possibles
de Joseph Incardona

Le bon, la brute et le renard
de Christian Garcin

Les choses humaines
de Karine Tuil

Les dépossédés de l’open space
de Fanny Lederlin

Les enfants des autres
de Pierric Bailly

Les Nuits d’été
de Thomas Flahaut

Les orageuses
de Marcia Burnier

Loin confins
de Marie-Sabine Roger

Mauvaises herbes
de Dima Abdallah

Monotobio
d’Éric Chevillard

Poser problème
d’Antoine Mouton

Trois anneaux
de Daniel Mendelsohn

Un été norvégien
d’Einar Már Gudmundsson

Un hiver à Wuhan
d’Alexandre Labruffe

Image bandeau : Photo by Annie Spratt on Unsplash

 

 

  •  
    70
    Partages
  • 70
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page